Ashtanga Vinyasa

Loin des stéreotypes, le Yoga peut être dynamique, en mouvement. Plusieurs écoles se sont développées dans le monde au siècle dernier avec des professeurs formés en Inde poursuivant la tradition de l’Ashtanga Vinyasa Yoga et pour d’autres laissant libre cours à l’expression corporelle, en harmonie avec la nature, à l’écoute de Soi, tout l’art de l’attention…le Vinyasa Yoga.

L’origine du mot Vinyasa vient du sanskrit : nyasa qui signifie « placer » et vi qui signifie « d’une manière spécifique ». Les postures sont synchronisées à notre respiration, leur enchaînement crée un courant fluide et rythmé. L’attention portée à la respiration permet l’exploration de nos ressources, de trouver notre équilibre.  Force et souplesse.  Maitrise et détente.  Flow et concentration. La pratique devient une seule posture en mouvement.

Ce que l’on appelle l’Ashtanga Vinyasa Yoga est une pratique redécouverte à Mysore, au sud de l’Inde. L’asana (la posture) est la fondation qui rend le corps stable et équilibré, créant un socle solide et permettant aux aspects internes de se développer. La séance est composée de séquences définies que nous apprenons et mémorisons graduellement (série), dans lesquelles les transitions entre postures se font dans un mouvement fluide synchronisé avec la respiration (Vinyasa). La série a été développée par Sri. T. Krishnamacharya au début du XXème siècle, puis popularisée d’abord par K. Pattabhi Jois et diffusée largement par ses disciples d’abord aux USA puis en Europe.

ashtanga première série

Ce que l’on appelle Vinyasa Yoga s’origine dans cette tradition mais sans la notion de série. On ne répète pas toujours le même enchainement de postures, pour laisser place à la fluidité de l’intuition et de la créativité. Cela peut être rigoureux et structuré comme le propose Gérard Arnaud de la Fédération Française de Yoga ou liquide et intuitif comme le pratique Shiva Rea avec son Vinyasa Flow…ou entre les deux !

Dans ces deux écoles, la respiration est l’aspect central de la pratique, fournissant un ancrage efficace pour l’esprit et dont le rythme crée une chaleur interne qui détoxifie le corps, nettoie les émotions et calme le mental. Les muscles sont étirés, la tonicité musculaire renforcée. La respiration consciente et maitrisée, l’attention portée sur les sensations du corps apaisent le système nerveux et équilibrent le mental. Le yoga favorise la circulation, régénère les cellules et stimule les organes internes. Certaines postures agissent sur le système endocrinien.

Le tout est de doser son effort jusqu’à trouver l’équilibre sans tomber dans l’excès de la compétition, en évitant de s’abîmer. Etre à l’écoute de son corps, de son souffle, s’accepter.  Etre.

vinyasa yoga buros